R.D.Congo: Diffamations sur Tweeter; Richard Muyej dénonce un complot machiavélique !


*«Le cafouillage autour de la nomination du Premier Ministre, est une ruse politique qui permet à 2 individus de s’en mettre plein les poches, … » Cet extrait tiré d’un message publié sur un faux compte imageTweeter attribué au Gouverneur du Lualaba, Richard Muyej Mangeze Mans, est l’œuvre des individus mal intentionnés. Condamnant cet acte odieux avec la dernière énergie, «le Cabinet tient donc à porter à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que son Excellence Monsieur le Gouverneur n’est détenteur d’aucun compte «Tweeter» (Twitter). En conséquence, tout compte Tweeter ou autre, ouvert en son nom est faux et ne l’engage nullement.», est-il écrit, noir sur blanc, dans un communiqué de presse publié ce jeudi 18 avril 2019 et signé par le Directeur de Cabinet, le Professeur Joseph Yav Katshung.

Sur la toile, sont diffusés, depuis un certain temps, des faux messages, des informations diffamatoires, au moyen des comptes Tweeter au nom de Richard Muyej. Ces personnes malveillantes cherchent, visiblement, à ternir l’image de marque du concerné et, surtout, à créer la discorde entre le Gouverneur élu de la province du Lualaba d’un côté, et le Président


de la République, Félix Tshisekedi, et son Directeur de Cabinet, Vital Kamerhe de l’autre côté. «Son Excellence Monsieur le Gouverneur, Richard Muyej Mangeze réaffirme son soutien à Son Excellence Monsieur le Président de la République et son accompagnement dans sa lourde tâche au profit de la population congolaise.», précise le même communiqué.

Par ailleurs, le Directeur de Cabinet se réserve le droit de traduire en justice ces imposteurs qui n’ont pour objectif que de nuire à la personne du Gouverneur Muyej. La diffamation étant monnaie courante sur les réseaux sociaux, le public doit donc prendre avec précaution, faire attention aux messages ou informations attribuées, à tort, à des autorités non seulement congolaises, mais aussi étrangères. Récemment, John Numbi, un Haut responsable des Forces armées congolaises, a aussi été victime de ce type de diffamations sur Tweeter. Ce sont des méthodes machiavéliques.

A titre de rappel, Richard Muyej a été brillamment élu, le mercredi 10 avril 2019, comme Gouverneur du Lualaba avec 19 voix sur un total de 22 voix dont un bulletin nul. Dans une interview exclusive accordée à une journaliste de Télé 50, Mira Mboma, à quelques heures du scrutin, Richard Muyej déclarait : «Je suis heureux que de plus en plus des médias, sous toutes ses formes, s’intéressent à notre province. Nous avons besoin de votre accompagnement. Parce que le développement ce sont des actions, mais c’est aussi le changement des mentalités. J’aimerais qu’à travers votre communication, à travers vos messages, vous puissiez nous accompagner dans l’effort pour changer les mentalités sans frustrer nos communautés. Nous voulons vivre unis. Le Congo a besoin de l’unité et pas de la division. Nos diversités sont une richesse.» Ces propos prouvent à suffisance que le Gouverneur élu du Lualaba n’est pas contre les médias d’une manière générale, les réseaux sociaux en particulier, aussi longtemps que ceux-ci ne véhiculent pas des informations ou messages de division, de haine, etc. Dans la même interview, Richard Muyej avait adressé ses sincères remerciements au Président de la République entrant, Félix Tshisekedi, et au Président de la République sortant, Joseph Kabila.

L’heure n’est plus à la diversion mais, plutôt, à se mettre résolument au travail pour le développement de cette vaste République démocratique du Congo. Halte à la diffamation sur les réseaux sociaux !

James Mpunga Yende

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: